Connect with us

Actualités

Cancérologie. Cibler, geler, soigner : la preuve par la cryothérapie

Publié depuis

le

Précis, efficace, peu couteux

Et l’intérêt médical ? « Evident », assure Guillaume Herpe : « C’est une technique qui a fait ses preuves sur l’ablation de tumeurs de moins de trois centimètres. La cryothérapie est efficace, peu invasive, et moins douloureuse que l’ablation par la chaleur qui, en plus de cela, va détruire les tissus sains autour de la tumeur ». Sur le papier, le principe est simple : à l’aide l’imagerie, le radiologue balise la zone à traiter, puis à l’aide d’une sonde refroidie par de l’azote, il traite par cryothérapie la tumeur. Les cellules cancéreuses ainsi gelées à très basse température finissent par mourir sans altérer les tissus sains. A Poitiers, les radiologues ont l’agrément pour utiliser la cryothérapie à l’azote sur les cancers du poumon, des os et du rein. Le Dr Julien Frandon est venu sur place, en janvier, pour former l’équipe de radiologie interventionnelle du Dr Stéphane Velasco dont Brice Bergougnoux et Pier-Olivier Duboé. La formation a duré une matinée sur des patients éligibles au traitement et sous anesthésie générale : « A terme, les patients seront traités sous anesthésie locale, d’autant que l’azote en lui-même bénéficie déjà d’un effet anesthésiant ». L’avantage de cette technique est que toute la phase de balistique (atteinte de la cible tumorale ) est similaire avec celle des autres techniques de destruction tumorale mini-invasives percutanées. Avec la cryothérapie, le CHU de Poitiers peut traiter une cinquantaine de patients par an.

Et l’avenir ?

Avec l’arrivée de la cryothérapie en médecine, le champ des possibles est quasi infini. Les radiologues interventionnels détiennent une technique qui fait ses preuves dans le traitement de tumeurs du poumon, du rein, de l’os ou encore de la sphère ORL. A l’avenir, Julien Frandon aimerait la développer pour le cancer du sein avec l’Institut Curie. Outre l’ablation tumorale, la cryothérapie peut aussi être envisagée comme un traitement immunothérapique « car on a vu qu’elle boostait le système immunitaire. Il y a quelque à faire de ce côté-là ». A commencer par de la recherche fondamentale. Le CHU de Poitiers pourrait dans le futur devenir l’un des centres investis dans cette démarche, confirmant sa position en faveur de l’excellence au service du patient.     

« La cryothérapie, c’est ce que l’on fait de mieux pour traiter les petites tumeurs. » Ce sont par ces mots que le Dr Guillaume Herpe, radiologue membre de l’équipe du Dr Stéphane Velasco, a su convaincre la direction d’investir dans cette technique utilisée en radiologie interventionnelle. Et pour la maîtriser, ce dernier a pris attache avec le spécialiste en la matière, le Dr Julien Frandon, radiologue interventionnel au CHU de Nîmes. C’est lui, qui, en avril 2019, a ramené la cryothérapie à l’azote en France, aidé de Raoul Le Joncour, directeur général de Cosysmed, un distributeur de systèmes médicaux en radiologie interventionnelle. « Nous nous sommes rendus à Amsterdam où nous avons rencontré les dirigeants d’une start-up israélienne qui a développé une utilisation de la cryothérapie avec de l’azote plutôt que de l’argon », raconte Julien Frandon. L’intérêt de la cryothérapie à l’azote est multiple : moins couteux, plus compact, plus sécurisant.Read MoreNon classifié(e)Site du CHU de Poitiers

Lire la suite
Cliquer pour laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

PHOTOS : Découvrez le projet de réaménagement du quartier de la gare à Poitiers

Publié depuis

le

Par

Les élus du Grand Poitiers ont dévoilé ce lundi le « Plan-guide ». Si le projet peut encore connaitre des évolutions, le document trace les grandes lignes de cette restructuration : mobilité douce, végétalisation, créations de bureaux, d’habitations et de commerces.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Attention aux risques d’intoxication au monoxyde de carbone

Publié depuis

le

Par

Devant la chute des températures de ces derniers jours et face à la flambée des prix de l’énergie certains son tentés d’utiliser un appareil d’appoint mais attention aux risques d’intoxication au monoxyde de carbone.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Ces photos de vous nue qui circulent sur le net

Publié depuis

le

Par

Le cyberharcèlement peut prendre des dizaines de formes. Ce qui se développe de plus en plus et de façon inquiétante ce sont les comptes fisha. Des comptes des réseaux sociaux qui publient des photos de « nus », des jeunes femmes la plupart du temps.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite
Advertisement

SUIVEZ-NOUS

Info continu

Generated by Feedzy