Connect with us

Actualités

Classement des salaires de cadres en 2021 par métier

Publié depuis

le

Le niveau des salaires des cadres fait partie des données économiques clés pour évaluer les tendances du marché de l’emploi. A un moment où une reprise économique semble se dessiner après le choc de la pandémie de Covid 19 (les offres d’emploi publiées ont progressé de 48% en un an) cette reprise bénéficie-t-elle déjà à la catégorie des cadres ? Les salaires des cadres dans certains métiers sont-ils au contraire impactés par la crise ? Quelles sont les tendances ?


Pour répondre à ces interrogations et en tirer quelque enseignement que ce soit, encore faut-il savoir exactement de quoi il est question. Faut-il baser l’évaluation sur le salaire annuel ? Sur le salaire mensuel ? Sur le salaire brut ? Sur le salaire moyen ou sur le salaire médian ? Avec ou sans partie variable des salaires ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’un cadre au sens des enquêtes salariales ?

Le salaire des cadres : définitions


Salaire moyen, salaire médian, salaire brut… quelles différences ?

Plusieurs concepts doivent être précisés pour comprendre les chiffres annoncés :


Le salaire moyen en 2021 était de 2 424 euros par mois pour l’ensemble des Français travaillant pour le secteur privé en 2021 selon l’Insee,

Il s’agit ici d’un salaire mensuel, et d’un salaire net, donc le salaire effectivement touché (salaire brut-cotisations salariales), de plus, il correspond à un équivalent temps plein sur toute l’année de l’ensemble des salariés français.

Le salaire moyen des cadres s’établissait lui en 2020 à 57 000 euros bruts par an pour les cadres, soit 4 750 euros par mois,

La rémunération fixe désigne la base salariale payée mensuellement conformément au contrat de travail,

La rémunération variable désigne elle plusieurs types de primes pour la réalisation d’objectifs précis, à court terme et donc touchées en plus du salaire mensuel, ou à long terme, il s’agit alors de plans d’intéressement ou de participation,

Le salaire médian corrige l’impression laissée par le salaire moyen, gonflé par des salaires parfois très au-dessus de la moyenne, mais tout aussi rarement distribués. Ainsi, le salaire médian représente-t-il le niveau de salaire qui départage exactement la moitié des salariés touchant une rémunération plus élevée que ce niveau, et la moitié des rémunérations moins élevées.

Le salaire médian de l’ensemble des Français s’élevait ainsi à 1 940 euros par mois en 2019 selon l’Insee, soit à peine 700 euros de plus que le salaire minimum, et celui des cadres à 50 000 € par an soit 4 167 euros par mois selon l’Apec. La différence avec le salaire moyen est conséquente !


Qu’est-ce qu’un cadre ? Essai de définition d’une catégorie socioprofessionnelle 


Mais au juste, qu’est-ce qu’un cadre ?  Etonnamment, un terme aussi utilisé en économie n’a pas de définition légale. De plus, être responsable de subordonnés n’est pas indispensable – un cadre n’encadre pas forcément. Aussi, il faut se contenter d’une série d’indice pour définir les cadres :

Les cadres… sont ainsi désignés explicitement dans leur contrat de travail,

Les cadres ont fait des études supérieures, ou bénéficient d’une expérience professionnelle avancée,

Les cadres peuvent avoir une responsabilité hiérarchique sur les non-cadres,

Les cadres ont un certain degré d’autonomie dans l’organisation de leur travail – beaucoup de cadres sont ainsi « au forfait » et ne doivent pas justifier d’un temps de travail quotidien strictement défini,

La conséquence logique de ces critères nous intéresse au premier chef : le salaire des cadres est donc plus élevé que celui des non-cadres, au moins au sein de la même entreprise.

Le périmètre de leur rémunération est également particulier : 52% des cadres touchent une rémunération variable, qui peut constituer jusqu’à 25% de la totalité de leur paye.


Sur la base de ces éléments, l’Insee estimait le nombre total de cadres

en France à 4 980 000 en 2019, soit plus de 18% de la population active.

Le salaire des cadres en 2021 : montants et tendances


Les salaires des cadres par fonction et par métier – salaires médians annuels

Les chiffres qui suivent sont issus de l’enquête de l’Apec « Salaires des cadres » 2021. Il est capital de comprendre qu’il s’agit des salaires proposés dans les offres d’emploi, avec un salaire médian significativement plus faible (41 000 € contre 50 000 €) que le salaire médian des cadres en poste, qui augmente avec l’expérience.


Parmi les fonctions du commerce et du marketing :

Le salaire d’un cadre de vente en magasin s’établit à 43 000 €, entre 30 000 € pour le premier décile et 70 000 € pour le 9e décile,

Celui d’un cadre de la communication à 44 000 €,

Celui d’un cadre de la fonction marketing à 48 000 €,

Celui des métiers de l’administration des ventes et du SAV à 50 000 €,

Celui des chargé(e)s d’affaires et technico-commerciaux (H/F) à 50 000 €,

Celui d’un(e) commercial(e) également à 50 000 €,

Le salaire médian d’un directeur régional et d’agence (H/F) à 55 000 €,

Le salaire médian des métiers du commerce international à 62 000 €,

Le salaire médian des directeurs et directrices commerciales et marketing à 75 000 €, entre 48 000 et 120 000 €.


Pour les salaires des fonctions de direction d’entreprise :

Un(e) adjoint(e) du conseil de direction touche un salaire médian de 60 000 €, entre 37 000 € pour le premier décile et 120 000 € pour le 9e décile.

Une mission de directeur général est rémunérée par un salaire médian de 90 000 €, entre 50 000 et 170 000 €.


Les salaires dans le département études, recherche et développement :

 Les métiers de la conception et de la recherche sont rémunérés par un salaire médian de 45 000 €,  entre 34 000 € pour le 1er décile et 67 000 € 9e,

 Les cadres de la fonction test, essai, validation, et expertise 46 000 €,

 Les chargés d’études socio-économiques (H/F) 47 000 €,

 Les cadres chargés de projets scientifiques et techniques 48 000 €,

 Les métiers de la direction recherche et développement 65 000 €.


Les salaires 2021 des métiers de la gestion, de la finance et de l’administration :

 Pour l’administration, la gestion et l’organisation 47 000 €, entre 34 000 € et 75 000 €,

 Pour la fonction comptabilité 48 000 €,

 Pour le contrôle de gestion et de l’audit 50 000 €,

 Dans le département droit et fiscalité 50 000 €,

 Pour la direction gestion, finance 60 000 €,

 Pour la fonction finance et trésorerie 60 000 €, entre 39 000 et 110 000 €.


Combien gagnent les cadres de la fonction informatique en 2021 ?

Les cadres « informatique web, sites et portails Internet » se voient proposer un salaire médian de 45 000 € par an, entre 36 000 € (1er décile) et 68 000 € (9e décile),

Celles et ceux de l’informatique industrielle un salaire de 46 000 €,

Ceux de l’informatique de gestion 48 000 €,

Ceux de l’exploitation et de la maintenance informatique 49 000 €,

Ceux de la maîtrise d’ouvrage 50 000 €,

Ceux de la fonction système, réseaux et données 50 000 €,

Les salaires des directeurs ou directrices informatique s’établissent eux à 70 000 €, entre 45 000 et 120 000 €.


Pour ce qui est des salaires des cadres de la production industrielle et des travaux et chantier :

Les cadres de chantier obtiennent un salaire médian de 48 000 €, entre 36 000 et 80 000 €,

Ceux de la production industrielle à 50 000 €,

Les cadres des directions d d’unité industrielle 75 000 €, entre 48 000 et 130 000 €.


Les salaires des cadres des ressources humaines en 2021 s’établissent à :

Pour la formation initiale et continue, à 43 000 € par an, entre 30 000 € pour le 1er décile et 64 000 € pour le 9e,

Pour le développement des ressources humaines à 45 000 €,

Pour l’administration des ressources humaines à 48 000 €,

Le salaire médian des cadres de direction des ressources humaines s’établit lui à 80 000 €, entre 48 000 et 130 000 €.


Les salaires des cadres des services techniques s’élèvent à :

Dans fonction qualité, 47 000 € à la médiane – entre 35 000 et 82 000 €,

Dans la fonction process et méthodes 48 000 €,

Dans la maintenance et de la sécurité 49 000 €,

Dans la logistique 52 000 €,

 Dans les directions des services techniques 60 000 €, entre 41 000 et 95 000 €.


Pour ce qui est des cadres des fonctions santé, social et culture est de 41 000 € par an, entre 29 000 et 60 000 € selon le décile. Le salaire médian des cadres de la fonction achats est de 53 000 € par an, entre 38 000 € et 92 000 € selon le décile.


Ceux qui ont gagné – et ceux qui ont perdu – avec la crise sanitaire


Si la crise liée à la pandémie de Covid n’a pas fait baisser le salaire médian des cadres dans leur ensemble, certaines populations ont été touchées plus que d’autres – les inégalités de salaires déjà importantes se sont creusées :

Les salaires indiqués ici sont les salaires des cadres à l’embauche, et diffèrent sensiblement des salaires des cadres en poste. Cela est malheureusement d’autant plus vrai que le salaire médian des cadres de moins de 30 ans a baissé, passé de 40 000 à 39 000 euros,

De plus, les femmes ont vu le différentiel de salaire avec les hommes s’accroître, passant de 13% à 15%. 


Par ailleurs, certains secteurs ont tiré leur épingle du jeu en 2021 dans une économie en pleine transformation :

Les salaires des cadres du transport et de la logistique ont ainsi progressé de 3,9%,

Ceux du secteur des biens d’équipement de 2,6%,

Ceux de la banque et de l’assurance de 3,6%,

A l’inverse, la hausse des salaires des cadres des biens de consommation n’a été que de 0,1%.


Certains métiers sont particulièrement favorisés :

Avec le développement du e-commerce, les salaires des ingénieurs logistiques proposés par les cabinets de recrutement ont augmenté de 8,3% pour atteindre 43 790 € selon Randstad,

Et dans un marché du travail complexifié par les confinements et nouveaux modes de travail, ceux des responsables en ressources humaines de 7,5% et ceux des gestionnaires RH de 6,8%.


Si le salaire médian de l’ensemble des cadres n’a pas baissé pendant la crise liée à la pandémie de Covid-19, de fortes disparités se sont creusées entre différentes catégories de métiers, voire entre certaines populations de cadres.

Les bonnes pratiques par Meteojob : 3 conseils pour obtenir le meilleur

salaire de cadre à l’embauche


En cette période de transformation, les salaires des cadres sont de plus en plus hétérogènes, et la pression à la baisse dans les fonctions jugées moins essentielles est aussi forte que le potentiel de valorisation des compétences recherchées. Plusieurs conseils permettent ainsi de viser le meilleur salaire de cadre à l’embauche :


Favoriser les secteurs qui recrutent en 2021, comme la santé bien sûr, mais aussi l’industrie et le recrutement,

Considérer l’ensemble des composantes de la rémunération : bien plus que pour les non-cadres, les rémunérations des cadres comprennent des éléments variables, qui constituent bien souvent l’essentiel de la part négociable lors des entretiens d’embauche,


Suivre un certain nombre de conseils pratiques pour au moins conserver son niveau de salaire lors d’un changement d’entreprise, comme aborder de façon proactive et détendue le sujet de la rémunération, s’informer sur ce que l’entreprise est prête à payer, mais aussi sur ce que vous et vos compétences valent sur le marché de l’emploi !

Le niveau des salaires des cadres fait partie des données économiques clés pour évaluer les tendances du marché de l’emploi. A un moment où une reprise économique semble se dessiner après le choc de la pandémie de Covid 19 (les offres d’emploi publiées ont progressé de 48% en un an) cette reprise bénéficie-t-elle déjà à la catégorie des cadres ? Les salaires des cadres dans certains métiers sont-ils au contraire impactés par la crise ? Quelles sont les tendances ?

Pour répondre à ces interrogations et en tirer quelque enseignement que ce soit, encore faut-il savoir exactement de quoi il est question. Faut-il baser l’évaluation sur le salaire annuel ? Sur le salaire mensuel ? Sur le salaire brut ? Sur le salaire moyen ou sur le salaire médian ? Avec ou sans partie variable des salaires ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’un cadre au sens des enquêtes salariales ?

Le salaire des cadres : définitions

Salaire moyen, salaire médian, salaire brut… quelles différences ?
Plusieurs concepts doivent être précisés pour comprendre les chiffres annoncés :

Le salaire moyen en 2021 était de 2 424 euros par mois pour l’ensemble des Français travaillant pour le secteur privé en 2021 selon l’Insee,
Il s’agit ici d’un salaire mensuel, et d’un salaire net, donc le salaire effectivement touché (salaire brut-cotisations salariales), de plus, il correspond à un équivalent temps plein sur toute l’année de l’ensemble des salariés français.
Le salaire moyen des cadres s’établissait lui en 2020 à 57 000 euros bruts par an pour les cadres, soit 4 750 euros par mois,
La rémunération fixe désigne la base salariale payée mensuellement conformément au contrat de travail,
La rémunération variable désigne elle plusieurs types de primes pour la réalisation d’objectifs précis, à court terme et donc touchées en plus du salaire mensuel, ou à long terme, il s’agit alors de plans d’intéressement ou de participation,
Le salaire médian corrige l’impression laissée par le salaire moyen, gonflé par des salaires parfois très au-dessus de la moyenne, mais tout aussi rarement distribués. Ainsi, le salaire médian représente-t-il le niveau de salaire qui départage exactement la moitié des salariés touchant une rémunération plus élevée que ce niveau, et la moitié des rémunérations moins élevées.
Le salaire médian de l’ensemble des Français s’élevait ainsi à 1 940 euros par mois en 2019 selon l’Insee, soit à peine 700 euros de plus que le salaire minimum, et celui des cadres à 50 000 € par an soit 4 167 euros par mois selon l’Apec. La différence avec le salaire moyen est conséquente !

Qu’est-ce qu’un cadre ? Essai de définition d’une catégorie socioprofessionnelle 

Mais au juste, qu’est-ce qu’un cadre ?  Etonnamment, un terme aussi utilisé en économie n’a pas de définition légale. De plus, être responsable de subordonnés n’est pas indispensable – un cadre n’encadre pas forcément. Aussi, il faut se contenter d’une série d’indice pour définir les cadres :

Les cadres… sont ainsi désignés explicitement dans leur contrat de travail,
Les cadres ont fait des études supérieures, ou bénéficient d’une expérience professionnelle avancée,
Les cadres peuvent avoir une responsabilité hiérarchique sur les non-cadres,
Les cadres ont un certain degré d’autonomie dans l’organisation de leur travail – beaucoup de cadres sont ainsi « au forfait » et ne doivent pas justifier d’un temps de travail quotidien strictement défini,
La conséquence logique de ces critères nous intéresse au premier chef : le salaire des cadres est donc plus élevé que celui des non-cadres, au moins au sein de la même entreprise.
Le périmètre de leur rémunération est également particulier : 52% des cadres touchent une rémunération variable, qui peut constituer jusqu’à 25% de la totalité de leur paye.

Sur la base de ces éléments, l’Insee estimait le nombre total de cadres
en France à 4 980 000 en 2019, soit plus de 18% de la population active.

Le salaire des cadres en 2021 : montants et tendances

Les salaires des cadres par fonction et par métier – salaires médians annuels
Les chiffres qui suivent sont issus de l’enquête de l’Apec « Salaires des cadres » 2021. Il est capital de comprendre qu’il s’agit des salaires proposés dans les offres d’emploi, avec un salaire médian significativement plus faible (41 000 € contre 50 000 €) que le salaire médian des cadres en poste, qui augmente avec l’expérience.

Parmi les fonctions du commerce et du marketing :
Le salaire d’un cadre de vente en magasin s’établit à 43 000 €, entre 30 000 € pour le premier décile et 70 000 € pour le 9e décile,
Celui d’un cadre de la communication à 44 000 €,

Celui d’un cadre de la fonction marketing à 48 000 €,
Celui des métiers de l’administration des ventes et du SAV à 50 000 €,

Celui des chargé(e)s d’affaires et technico-commerciaux (H/F) à 50 000 €,
Celui d’un(e) commercial(e) également à 50 000 €,
Le salaire médian d’un directeur régional et d’agence (H/F) à 55 000 €,
Le salaire médian des métiers du commerce international à 62 000 €,
Le salaire médian des directeurs et directrices commerciales et marketing à 75 000 €, entre 48 000 et 120 000 €.

Pour les salaires des fonctions de direction d’entreprise :

Un(e) adjoint(e) du conseil de direction touche un salaire médian de 60 000 €, entre 37 000 € pour le premier décile et 120 000 € pour le 9e décile.
Une mission de directeur général est rémunérée par un salaire médian de 90 000 €, entre 50 000 et 170 000 €.

Les salaires dans le département études, recherche et développement :

 Les métiers de la conception et de la recherche sont rémunérés par un salaire médian de 45 000 €,  entre 34 000 € pour le 1er décile et 67 000 € 9e,
 Les cadres de la fonction test, essai, validation, et expertise 46 000 €,
 Les chargés d’études socio-économiques (H/F) 47 000 €,
 Les cadres chargés de projets scientifiques et techniques 48 000 €,
 Les métiers de la direction recherche et développement 65 000 €.

Les salaires 2021 des métiers de la gestion, de la finance et de l’administration :

 Pour l’administration, la gestion et l’organisation 47 000 €, entre 34 000 € et 75 000 €,
 Pour la fonction comptabilité 48 000 €,
 Pour le contrôle de gestion et de l’audit 50 000 €,
 Dans le département droit et fiscalité 50 000 €,
 Pour la direction gestion, finance 60 000 €,
 Pour la fonction finance et trésorerie 60 000 €, entre 39 000 et 110 000 €.

Combien gagnent les cadres de la fonction informatique en 2021 ?

Les cadres « informatique web, sites et portails Internet » se voient proposer un salaire médian de 45 000 € par an, entre 36 000 € (1er décile) et 68 000 € (9e décile),
Celles et ceux de l’informatique industrielle un salaire de 46 000 €,
Ceux de l’informatique de gestion 48 000 €,
Ceux de l’exploitation et de la maintenance informatique 49 000 €,
Ceux de la maîtrise d’ouvrage 50 000 €,
Ceux de la fonction système, réseaux et données 50 000 €,
Les salaires des directeurs ou directrices informatique s’établissent eux à 70 000 €, entre 45 000 et 120 000 €.

Pour ce qui est des salaires des cadres de la production industrielle et des travaux et chantier :

Les cadres de chantier obtiennent un salaire médian de 48 000 €, entre 36 000 et 80 000 €,
Ceux de la production industrielle à 50 000 €,
Les cadres des directions d d’unité industrielle 75 000 €, entre 48 000 et 130 000 €.

Les salaires des cadres des ressources humaines en 2021 s’établissent à :
Pour la formation initiale et continue, à 43 000 € par an, entre 30 000 € pour le 1er décile et 64 000 € pour le 9e,

Pour le développement des ressources humaines à 45 000 €,
Pour l’administration des ressources humaines à 48 000 €,
Le salaire médian des cadres de direction des ressources humaines s’établit lui à 80 000 €, entre 48 000 et 130 000 €.

Les salaires des cadres des services techniques s’élèvent à :
Dans fonction qualité, 47 000 € à la médiane – entre 35 000 et 82 000 €,

Dans la fonction process et méthodes 48 000 €,
Dans la maintenance et de la sécurité 49 000 €,
Dans la logistique 52 000 €,
 Dans les directions des services techniques 60 000 €, entre 41 000 et 95 000 €.

Pour ce qui est des cadres des fonctions santé, social et culture est de 41 000 € par an, entre 29 000 et 60 000 € selon le décile. Le salaire médian des cadres de la fonction achats est de 53 000 € par an, entre 38 000 € et 92 000 € selon le décile.

Ceux qui ont gagné – et ceux qui ont perdu – avec la crise sanitaire

Si la crise liée à la pandémie de Covid n’a pas fait baisser le salaire médian des cadres dans leur ensemble, certaines populations ont été touchées plus que d’autres – les inégalités de salaires déjà importantes se sont creusées :

Les salaires indiqués ici sont les salaires des cadres à l’embauche, et diffèrent sensiblement des salaires des cadres en poste. Cela est malheureusement d’autant plus vrai que le salaire médian des cadres de moins de 30 ans a baissé, passé de 40 000 à 39 000 euros,
De plus, les femmes ont vu le différentiel de salaire avec les hommes s’accroître, passant de 13% à 15%. 

Par ailleurs, certains secteurs ont tiré leur épingle du jeu en 2021 dans une économie en pleine transformation :

Les salaires des cadres du transport et de la logistique ont ainsi progressé de 3,9%,
Ceux du secteur des biens d’équipement de 2,6%,
Ceux de la banque et de l’assurance de 3,6%,
A l’inverse, la hausse des salaires des cadres des biens de consommation n’a été que de 0,1%.

Certains métiers sont particulièrement favorisés :

Avec le développement du e-commerce, les salaires des ingénieurs logistiques proposés par les cabinets de recrutement ont augmenté de 8,3% pour atteindre 43 790 € selon Randstad,
Et dans un marché du travail complexifié par les confinements et nouveaux modes de travail, ceux des responsables en ressources humaines de 7,5% et ceux des gestionnaires RH de 6,8%.

Si le salaire médian de l’ensemble des cadres n’a pas baissé pendant la crise liée à la pandémie de Covid-19, de fortes disparités se sont creusées entre différentes catégories de métiers, voire entre certaines populations de cadres.

Les bonnes pratiques par Meteojob : 3 conseils pour obtenir le meilleur
salaire de cadre à l’embauche

En cette période de transformation, les salaires des cadres sont de plus en plus hétérogènes, et la pression à la baisse dans les fonctions jugées moins essentielles est aussi forte que le potentiel de valorisation des compétences recherchées. Plusieurs conseils permettent ainsi de viser le meilleur salaire de cadre à l’embauche :

Favoriser les secteurs qui recrutent en 2021, comme la santé bien sûr, mais aussi l’industrie et le recrutement,
Considérer l’ensemble des composantes de la rémunération : bien plus que pour les non-cadres, les rémunérations des cadres comprennent des éléments variables, qui constituent bien souvent l’essentiel de la part négociable lors des entretiens d’embauche,

Suivre un certain nombre de conseils pratiques pour au moins conserver son niveau de salaire lors d’un changement d’entreprise, comme aborder de façon proactive et détendue le sujet de la rémunération, s’informer sur ce que l’entreprise est prête à payer, mais aussi sur ce que vous et vos compétences valent sur le marché de l’emploi !Read MoreMeteojob

Lire la suite
Cliquer pour laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Le Défenseur des droits face à la déontologie des forces de l’ordre

Publié depuis

le

Par

Chacun peut saisir le Défenseur des droits, quand il estime que ses droits ne sont pas respectés.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Agriculture : « Une retraite minimum de 1.150 euros brut, c’est peu », s’alarme la FNSEA face à l’inflation

Publié depuis

le

Par

Alors que les retraités sont appelés à manifester ce mardi 6 décembre, dans toute la France, pour une revalorisation de leur pension face à l’inflation, les syndicats agricoles se félicitent d’une évolution du calcul des retraites des exploitants agricoles non-salariés.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Emmanuel Macron en déplacement dans la Vienne jeudi

Publié depuis

le

Par

C’est confirmé, le président de la République sera bien en déplacement dans le Poitou ce jeudi 8 décembre. Il est attendu à Fontaine-le-Comte, au sud de Poitiers, pour parler de l’accès aux soins et des politiques de prévention.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite
Advertisement

SUIVEZ-NOUS

Info continu

Generated by Feedzy