Connect with us

Actualités

Comment choisir entre deux offres d’emploi ?

Publié depuis

le

Après avoir parfaitement réussi à organiser sa recherche d’emploi, à adapter ses CVs pour des offres d’emploi comparables, à convaincre les recruteurs lors des entretiens d’embauche, certains candidats se trouvent confrontés à un problème imprévu : ils doivent choisir entre plusieurs postes pour lesquels ils ont été retenus.

Quels critères faut-il prendre en compte pour choisir entre deux offres d’emploi – ou plus ?

Il apparaît pertinent de regrouper ces critères en deux catégories – ceux qui sont directement liés au poste, et ceux qui sont plus généralement liés à l’entreprise.

En effet, si un patron reste une personne physique, un employeur c’est plus certainement toute une organisation, entreprise, service public ou association.

Et au-delà du poste, il convient de s’interroger plus généralement sur ses projets de carrière.

Une fois ces éléments patiemment évalués, un autre problème apparaît : comment annoncer sa décision finale à l’employeur écarté ?

Comment choisir entre deux opportunités d’emploi en fonction des caractéristiques du poste


Comprendre le poste

Les entretiens d’embauche sont une occasion pour le recruteur de mieux connaître le candidat, et d’une certaine manière de dépasser l’impression nécessairement superficielle voire orientée du CV et de la lettre de motivation. Pour le candidat, c’est la même chose : il doit mettre l’entretien à profit pour savoir ce qu’implique réellement le poste, au-delà de la présentation qui en est donnée dans l’offre d’emploi.

Ainsi, il ne doit pas hésiter à poser beaucoup de questions au recruteur, notamment au sujet de :

L’équipe de travail – avec qui le candidat retenu devra travailler au quotidien, devant qui il répondra, et de qui il aura la responsabilité dans le cas d’un cadre,

Les possibilités d’évolution du poste, qu’elles soient horizontales, dans d’autres départements, ou verticales, dans la hiérarchie,

Evidemment, la rémunération doit être évoquée – pas seulement le salaire, mais bien tout le « package » des avantages proposés – rémunération variable, intéressement, compte épargne temps, mutuelle, Tickets Restaurant, CE, contribution aux déplacements professionnels ou pendulaires…

Après la période du premier confinement et le changement des habitudes professionnelles, il est également légitime de demander si le télétravail est appliqué dans l’entreprise, et comment il s’organise.


Ces éléments sont essentiels pour faire sa sélection entre plusieurs opportunités de nouvel emploi, et doivent être évalués dans leur ensemble. Si le candidat pense qu’il sera déçu sur un seul de ces points, une frustration peut très rapidement s’installer dans l’exercice des fonctions après la période de découverte du poste, ce qui aboutit rarement à de bonnes expériences.


Définir ses priorités

Néanmoins, le bilan est rarement parfait sur l’ensemble de ces points.

L’arbitrage doit alors se faire en fonction des priorités du candidat, qui peuvent être :

L’équilibre vie privée et vie professionnelle, plus particulièrement si le lieu de travail est éloigné et si le candidat doit gérer une situation familiale compliquée,

La rémunération globale, fixe ou potentielle via les variables,

Le confort ou le challenge,

La satisfaction immédiate ou les perspectives à long terme…

Evaluer une proposition d’emploi en fonction de l’entreprise


Imaginer l’intégration dans l’entreprise


Tout comme comprendre la réalité de l’emploi proposé est importante, connaître l’entreprise est essentiel afin d’imaginer son quotidien à venir et pouvoir se projeter.

C’est là que le candidat doit s’interroger sur la « culture d’entreprise » et

se demander :

quelles sont les principales « valeurs » mises en avant ?

quelle est la politique RSE de l’entreprise ?

quelle est son histoire ?

quels sont les objectifs, les ambitions de l’entreprise – et du département précis où le poste est offert ?

qui sont ses collaborateurs ?


Tout comme le recruteur a fait ses recherches sur le candidat, le candidat doit mener son enquête sur l’employeur :

sur Internet,

sur les réseaux sociaux,

en essayant de recueillir autant de témoignages ou « testimoniaux » de collaborateurs actuels ou anciens de l’entreprise.


Prévoir son évolution professionnelle

Un projet professionnel, ce n’est pas seulement un objectif de recrutement pour un poste donné. Le candidat doit être en mesure de se projeter dans le cadre d’un véritable plan de carrière. En réalité, lorsque le recruteur demande « où il se voit dans X années », il rend service au candidat qui doit pouvoir déterminer s’il peut s’imaginer travailler dans la même entreprise à cet horizon.

La réponse à cette question dépend largement des perspectives d’évolution du poste. Différents critères peuvent être observés pour évaluer la réalité des perspectives d’évolution éventuellement promises :

Les opportunités de formation, internes ou externe,

Les objectifs annoncés de l’entreprise,

Sa taille,

Sa présence sur le territoire national voir à l’international,

Sa santé financière.

Une nécessité : prendre et exprimer sa décision finale


L’importance décisive du ressenti personnel


Tous ces critères objectifs ayant été étudiés, c’est bien souvent une impression subjective qui emporte la décision finale.

La question la plus importante que les candidats doivent se poser est au fond simple : «Est-ce que je me vois travailler avec la ou les personnes que j’ai rencontrées dans le cadre de ce recrutement demain et pendant les deux, cinq, dix, vingt prochaines années ? »

Dites-vous bien que pour vous choisir, les recruteurs se sont posé exactement la même question à votre sujet !

Comment annoncer la « mauvaise » nouvelle


Vous le voyez, le cheminement suivi par le candidat pour choisir entre plusieurs offres d’emploi est très proche de celui adopté par le recruteur pour sélectionner un candidat.

Il y a cependant une différence majeure : si le recruteur peut se permettre de ne pas répondre à un candidat non sélectionné, le candidat qui décline une proposition d’embauche ferme ne peut pas ne pas en informer le recruteur.

Comment refuser une offre d’emploi ferme ?

Il faut alors être courtois mais clair, et exprimer sans faux semblants les raisons de ce choix, sans oublier bien sûr de remercier le recruteur de vous avoir sélectionné.

Le recruteur peut parfaitement comprendre que vous lui disiez avoir trouvé « une meilleure proposition » « qui correspond mieux à (vos) attentes » ailleurs !


C’est le jeu du marché du travail : le recruteur tout comme le candidat a le choix entre plusieurs propositions d’embauche, alors autant aborder ces situations en toute sérénité. Pour bien choisir, il est essentiel d’évaluer non seulement les postes proposés pour eux-mêmes, mais aussi de les situer dans un plan de carrière à terme.

Et il faudra bien songer à annoncer sa décision au recruteur éconduit, de façon claire mais élégante !



Les bonnes pratiques par Meteojob : poser les bonnes questions pour choisir la bonne offre d’embauche


Si un(e) candidat(e) a la chance de pouvoir choisir entre deux ou plusieurs offres d’embauches définitives, il ou elle devient en quelque sorte le maître du jeu.

Afin de ne saisir cette chance et de faire le bon choix, il ou elle devra garder en tête :


La liste des informations à connaître sur l’entreprise,

Les bonnes questions à poser au recruteur,

Et si le seul inconvénient du poste a priori préféré concerne ce point, la bonne stratégie pour conserver voire dépasser son niveau de salaire lors du changement d’entreprise

Après avoir parfaitement réussi à organiser sa recherche d’emploi, à adapter ses CVs pour des offres d’emploi comparables, à convaincre les recruteurs lors des entretiens d’embauche, certains candidats se trouvent confrontés à un problème imprévu : ils doivent choisir entre plusieurs postes pour lesquels ils ont été retenus.
Quels critères faut-il prendre en compte pour choisir entre deux offres d’emploi – ou plus ?
Il apparaît pertinent de regrouper ces critères en deux catégories – ceux qui sont directement liés au poste, et ceux qui sont plus généralement liés à l’entreprise.
En effet, si un patron reste une personne physique, un employeur c’est plus certainement toute une organisation, entreprise, service public ou association.
Et au-delà du poste, il convient de s’interroger plus généralement sur ses projets de carrière.
Une fois ces éléments patiemment évalués, un autre problème apparaît : comment annoncer sa décision finale à l’employeur écarté ?

Comment choisir entre deux opportunités d’emploi en fonction des caractéristiques du poste

Comprendre le poste
Les entretiens d’embauche sont une occasion pour le recruteur de mieux connaître le candidat, et d’une certaine manière de dépasser l’impression nécessairement superficielle voire orientée du CV et de la lettre de motivation. Pour le candidat, c’est la même chose : il doit mettre l’entretien à profit pour savoir ce qu’implique réellement le poste, au-delà de la présentation qui en est donnée dans l’offre d’emploi.
Ainsi, il ne doit pas hésiter à poser beaucoup de questions au recruteur, notamment au sujet de :

L’équipe de travail – avec qui le candidat retenu devra travailler au quotidien, devant qui il répondra, et de qui il aura la responsabilité dans le cas d’un cadre,
Les possibilités d’évolution du poste, qu’elles soient horizontales, dans d’autres départements, ou verticales, dans la hiérarchie,
Evidemment, la rémunération doit être évoquée – pas seulement le salaire, mais bien tout le « package » des avantages proposés – rémunération variable, intéressement, compte épargne temps, mutuelle, Tickets Restaurant, CE, contribution aux déplacements professionnels ou pendulaires…
Après la période du premier confinement et le changement des habitudes professionnelles, il est également légitime de demander si le télétravail est appliqué dans l’entreprise, et comment il s’organise.

Ces éléments sont essentiels pour faire sa sélection entre plusieurs opportunités de nouvel emploi, et doivent être évalués dans leur ensemble. Si le candidat pense qu’il sera déçu sur un seul de ces points, une frustration peut très rapidement s’installer dans l’exercice des fonctions après la période de découverte du poste, ce qui aboutit rarement à de bonnes expériences.

Définir ses priorités
Néanmoins, le bilan est rarement parfait sur l’ensemble de ces points.
L’arbitrage doit alors se faire en fonction des priorités du candidat, qui peuvent être :

L’équilibre vie privée et vie professionnelle, plus particulièrement si le lieu de travail est éloigné et si le candidat doit gérer une situation familiale compliquée,
La rémunération globale, fixe ou potentielle via les variables,
Le confort ou le challenge,
La satisfaction immédiate ou les perspectives à long terme…

Evaluer une proposition d’emploi en fonction de l’entreprise

Imaginer l’intégration dans l’entreprise

Tout comme comprendre la réalité de l’emploi proposé est importante, connaître l’entreprise est essentiel afin d’imaginer son quotidien à venir et pouvoir se projeter.
C’est là que le candidat doit s’interroger sur la « culture d’entreprise » et
se demander :

quelles sont les principales « valeurs » mises en avant ?
quelle est la politique RSE de l’entreprise ?
quelle est son histoire ?
quels sont les objectifs, les ambitions de l’entreprise – et du département précis où le poste est offert ?
qui sont ses collaborateurs ?

Tout comme le recruteur a fait ses recherches sur le candidat, le candidat doit mener son enquête sur l’employeur :

sur Internet,
sur les réseaux sociaux,
en essayant de recueillir autant de témoignages ou « testimoniaux » de collaborateurs actuels ou anciens de l’entreprise.

Prévoir son évolution professionnelle
Un projet professionnel, ce n’est pas seulement un objectif de recrutement pour un poste donné. Le candidat doit être en mesure de se projeter dans le cadre d’un véritable plan de carrière. En réalité, lorsque le recruteur demande « où il se voit dans X années », il rend service au candidat qui doit pouvoir déterminer s’il peut s’imaginer travailler dans la même entreprise à cet horizon.
La réponse à cette question dépend largement des perspectives d’évolution du poste. Différents critères peuvent être observés pour évaluer la réalité des perspectives d’évolution éventuellement promises :

Les opportunités de formation, internes ou externe,
Les objectifs annoncés de l’entreprise,
Sa taille,
Sa présence sur le territoire national voir à l’international,
Sa santé financière.

Une nécessité : prendre et exprimer sa décision finale

L’importance décisive du ressenti personnel

Tous ces critères objectifs ayant été étudiés, c’est bien souvent une impression subjective qui emporte la décision finale.
La question la plus importante que les candidats doivent se poser est au fond simple : «Est-ce que je me vois travailler avec la ou les personnes que j’ai rencontrées dans le cadre de ce recrutement demain et pendant les deux, cinq, dix, vingt prochaines années ? »
Dites-vous bien que pour vous choisir, les recruteurs se sont posé exactement la même question à votre sujet !

Comment annoncer la « mauvaise » nouvelle

Vous le voyez, le cheminement suivi par le candidat pour choisir entre plusieurs offres d’emploi est très proche de celui adopté par le recruteur pour sélectionner un candidat.
Il y a cependant une différence majeure : si le recruteur peut se permettre de ne pas répondre à un candidat non sélectionné, le candidat qui décline une proposition d’embauche ferme ne peut pas ne pas en informer le recruteur.
Comment refuser une offre d’emploi ferme ?
Il faut alors être courtois mais clair, et exprimer sans faux semblants les raisons de ce choix, sans oublier bien sûr de remercier le recruteur de vous avoir sélectionné.
Le recruteur peut parfaitement comprendre que vous lui disiez avoir trouvé « une meilleure proposition » « qui correspond mieux à (vos) attentes » ailleurs !

C’est le jeu du marché du travail : le recruteur tout comme le candidat a le choix entre plusieurs propositions d’embauche, alors autant aborder ces situations en toute sérénité. Pour bien choisir, il est essentiel d’évaluer non seulement les postes proposés pour eux-mêmes, mais aussi de les situer dans un plan de carrière à terme.
Et il faudra bien songer à annoncer sa décision au recruteur éconduit, de façon claire mais élégante !

Les bonnes pratiques par Meteojob : poser les bonnes questions pour choisir la bonne offre d’embauche

Si un(e) candidat(e) a la chance de pouvoir choisir entre deux ou plusieurs offres d’embauches définitives, il ou elle devient en quelque sorte le maître du jeu.
Afin de ne saisir cette chance et de faire le bon choix, il ou elle devra garder en tête :

La liste des informations à connaître sur l’entreprise,
Les bonnes questions à poser au recruteur,
Et si le seul inconvénient du poste a priori préféré concerne ce point, la bonne stratégie pour conserver voire dépasser son niveau de salaire lors du changement d’entrepriseRead MoreMeteojob

Lire la suite
Cliquer pour laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Gagnez votre weekend à la Cité du Vin sur France Bleu Poitou

Publié depuis

le

Par

Comme un bon verre de vin est meilleur à deux, nous vous invitons à deux pour ce super weekend à Bordeaux.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Couple disparu dans les Deux-Sèvres : des papiers d’identité de Leslie et Kévin retrouvés en Charente-Maritime

Publié depuis

le

Par

Des papiers d’identité du jeune couple porté disparu depuis le 25 novembre dans les Deux-Sèvres ont été retrouvés jeudi à Puyravault, à côté de Surgères, en Charente-Maritime.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite

Actualités

Un prêtre du diocèse de Poitiers écarté après avoir reconnu des agressions sexuelles sur mineurs

Publié depuis

le

Par

Un prêtre du diocèse de Poitiers a été écarté, ce mercredi 7 décembre, après avoir informé l’archevêque de faits d’agressions sexuelles qu’il aurait commises sur des mineurs dans les années 1990 au Brésil. Aucune victime n’a été identifiée en France.Read MoreInfos – France Bleu Poitou

Lire la suite
Advertisement

SUIVEZ-NOUS

Info continu

Generated by Feedzy